« Capter le besoin croissant de culture de la Chine »

Romano Prodi « Capter le besoin croissant de culture de la Chine »

Article publié sur Le Monde du 31 Mai 2012 par Propos recueillis Marco Castelnuovo (La Stampa)

Pour l’Italien Romano Prodi, les universités devraient contribuer davantage au « softpower » de l’Europe. Ancien chef du gouvernement italien et ex-président de la Commission européenne, Romano Prodi est aussi un chercheur spécialisé dans l’économie industrielle . L’université de Bologne, considérée comme la plus ancienne du monde occidental, a su marier cet héritage avec une modernité qui la place en haut des classements internationaux.

Comment faire pour exporter l’esprit de ce creuset de culture ?

Cet esprit l’anime encore aujourd’hui, mais les universités d’Europe continentale ne sont plus symboles d’universalité, tant au regard de la distribution territoriale des étudiants que de celle des professeurs.

Print Friendly, PDF & Email
Condividi!

Dati dell'intervento

Data
Categoria
maggio 31, 2012
Interviste